HISTOIRE DE LAINE…

La laine est le poil sécrété par le bulbe pileux, et qui sort à travers les pores de la peau du mouton. Les qualités varient suivant les races de l’animal, et suivant la position occupée sur le corps du mouton. Les fibres les plus fines se situent sur les épaules et sur le cou du mouton.

 

 

Les glandes sudoriques du mouton sécrètent le suint, et les glandes sébacées la suintine, chaque fibre est ainsi enduite de graisse, qui devient un revêtement protecteur. (en Italique, le texte provient directement du livre ‘5000 de savoir faire’.) La laine est une fibre kératinique très complexe et pluricellulaire, recouverte d’ « écailles ». Selon la race du mouton et son métabolisme, la morphologie de la fibre, la forme des cellules qui la composent sont différentes. La laine mérinos est constituée de deux types de cellules, les unes formant des fibres fines et petites, les autres formant des fibres de taille plus importante. Ces deux types de fibres mélangées donnent les ondulations ou frisures de la laine mérinos.

Le diamètre des fibres de laine mérinos est variable selon leur qualité : les fibres extra fines ont un diamètre de 17 à 19 microns, les fibres fines un diamètre de 19 à 23 microns, les fibres moyennes un diamètre de 23 à 32 microns et les fibres plus grossières un diamètre de 33 à 42 microns.

La laine est une fibre très résistante, qui perd 10 à 20% des ses caractéristiques une fois mouillée. L’élasticité de sa fibre lui donne son gonflant et sa défroissabilité.

Il existe une grande variété de races de moutons, mais on peut admettre trois variétés principales :

- Les moutons à laine fine, dont les fibres font de 30-125 mm de longueur, assez courtes mais fines : la laine mérinos. Les moutons mérinos ont été exportés d’Espagne vers l’Australie à la fin du 18° siècle ; l’Angleterre et le Japon deviennent alors les plus gros importateurs de laine Australienne. Le célèbre label Woolmark a été créé et déposé par ‘The Australian wool board’ en 1963. En 2004, sous la pression d’organismes de lutte pur le bien-être des animaux, les producteurs de laine Australiens, s’engagent à changer radicalement la méthode de tonte des moutons.
- Les moutons de laine de 125 à 300 mm de longueur, de fibres de finesse moyenne .
- Les moutons à laine longue : 200 mm et plus, et de fort diamètre tels que les races Anglaises Leicester et Lincoln.

 

 

La laine est transformée ainsi :
« Pré- lavage : il élimine les plus gros éléments contaminants. Lavage chimique : eau chaude, détergent, carbonate de soude, afin d’éliminer le suint des fibres.
Après lavage, la laine est essorée et séchée. Au moyen âge, la laine était lavée au savon et à l’eau chaude, puis après l’essorage, la laine était traitée avec la terre à foulon, un mélange d’argile, d’aluminium et de silicate hydraté, qui enlevait les graisses naturelles. Puis la laine était posée dans de grandes cuves, on marchait dessus et tapait dessus avec de grands bâtons, le foulonnage, qui donnait une finition douce aux tissus. Carbonisage : traitement en phase acide, qui permet d’éliminer des débris végétaux cellulosiques encore présents dans la laine. Ouverture – mélange : homogénéisation des lots de laine à travailler. Cardage : parallélisation des fibres en ruban. Peignage : élimination des fibres les plus courtes. »

 

 

 

La France, plus particulièrement Mazamet, fut un centre important de délainage, du milieu du 19° siècle jusqu’à la moitié des année 80. « Les peaux de moutons étaient immergées dans des bassins, nettoyées par sablage, et traitées en étuve. Puis les machines séparaient la laine du cuir, la laine transformée par l’industrie lainière, et le cuir par la mégisserie régionale. »

En Inde, les plus belles qualités de laine provenaient de la fibre ‘pashm’, du cou et du bas ventre de la chèvre Ibex, des plateaux du Ladakh et du Tibet, et de l’antilope Chiru, des hauts plateaux de l’Himalaya. Le diamètre des fibres de cette antilope mesuraient de 9 à 12 microns, 1/5 de la taille d’un cheveu humain. Les étoffes tissées des ces fibres étaient Tissage de châles de laine, Kullu – Himachal Pradesh /Himalaya – Inde, 2002 aériennes et très légères. Contrairement à la chèvre Ibex, dont les poils était récoltés à la main, en peignant l’animal, l’antilope était tuée pour prendre sa toison; cette espèce étant à présent en danger, il est interdit de la chasser, ses fibres ne sont plus commercialisées. Les fibres pashmina sont de nos jours tissées dans la région Indienne du Kashmir.

A l’origine, les fibres de laine utilisées en Inde ne provenaient pas toutes des moutons ; les poils étaient prélevés sur des chats, des lapins, mais on trouvait aussi des plumes de hiboux. La laine tissée était posée au sol, ou utilisée comme couverture, comme épais rideaux ou portée comme châle . Tout comme les vêtements non cousus de la Grèce Antique, les châles Indiens se drapaient sur le corps et se prêtaient à de multiples usages.

 

 

 

Au Moyen –âge, l’Angleterre était réputée pour produire une laine aussi fine qu’un fil de toile d’araignée. La race de mouton ‘Costwold’, était nommée la fibre d’or, et appréciée dans toute l’Europe. Cette race descendait de moutons élévés dans des fermes par les Romains, durant leur occupation de l’Angleterre. De nos jours, ‘the British wool marketing board’ compte une soixantaine d’espèces de moutons , dont 17 en danger et protégées.

La créatrice Anglaise Nicky Thomson utilise ainsi pour ses collections de vestes-châles, chauffe-épaules, capes, bonnets et écharpes , de la laine Britannique, qu’elle mélange à de l’angora et de l’alpaga, pour le tombé unique de ces tenues, et la chaleur incomparable procurée par le mélange de ces matières.

Sources :

Tissu et vêtement, 5000 ans de savoir-faire

Catalogue de l’exposition, 1986.

Musée archéologique départemental du Val-d’Oise.

Indian Shawls, Mantles of splendour

AshaRani Mathur

Magazine Selvedge, N° de sept./ oct. 2008, www.selvedge.org

 

Par Valérie Ferrat, mySeelk

Laisser un commentaire

Edito

Bienvenue sur le blog mySeelk, dédié à la lingerie de nuit et aux belles étoffes. Nous vous proposons des articles et des visuels sur des créatrices de lingerie et homewear, sur lesquels vous pouvez réagir et donner votre avis.







Nos articles plus anciens